Blog

Le cacao, a s’en lécher les doigts!!

Cacao

Salut à tous, aujourd’hui nous allons examiner ce super-aliment qui est exceptionnellement adoré de tous. Malgré tous ses aspects, il nous cache encore ses secrets. Mais pourquoi on est si attaché a cet aliment? Est-il bon pour la santé? Allo y jeter un coup d’œil!!

Historique

Theobroma cacao, qui signifie nourriture des dieux. Cet arbre tropical pouvant atteindre 4 à 12 m de hauteur, le cacaoyer produit environ 150 fruits chaque année. Ces fruits, appelés cabosses, dont la couleur varie du jaune à l’orange, renferment une trentaine de fèves de cacao bleuâtres plus ou moins grosses, longues ou aplaties selon la variété.

Longtemps consommé en boisson, il faut attendre le 17ème siècle pour goûter le chocolat sous forme solide, puis le 19ème pour déguster les premières tablettes. Ces avancées successives sont le fruit du travail des premiers chocolatiers tels le hollandais Van Houten, le Français Meunier ou l’Anglais Cadbury. Des noms qui, aujourd’hui encore, sont associés à des marques de chocolats prestigieuses.

Le procédé du cacao est obtenu par torréfaction broyage de l’amande des fèves de cacao fermentées produites par le cacaoyer.

 

Les bienfaits

Il est sans danger pour les diabétiques et hypoglycémiques (consommés en quantité raisonnable, selon le niveau de santé de chacun) ;
il est tonique, antioxydant et favorise la baisse du taux de cholestérol ;
il est naturellement riche en antioxydants et en sels minéraux, éléments essentiels au maintien d’une bonne santé (magnésium, phosphore, calcium et potassium) ;
c’est un stimulant, un antistress et un aphrodisiaque.
Le chocolat sert de port à toute une industrie et cela qui n’a rien d’étonnant. Avec plus de 800 composés, dont des minéraux, vitamines, acides gras insaturés, compagnie, le chocolat s’avère une véritable mine d’or à nutriments. À condition que sa teneur en cacao soit d’au moins 70%, il se compare favorablement à d’autres super-aliments comme le vin rouge, le thé vert et les baies. Par contre, chaque ingrédient ajouté au chocolat a souvent pour effet de diminuer son taux de cacao sous les 70 % et d’émousser ses bienfaits nutritionnels, voire thérapeutiques.
La plupart des tablettes de chocolat noir de 100 g contiennent de 500 à 600 calories et fournissent environ 6 g de protéines, 54 g de glucides (sucre) et 27 g de lipides (gras).
Avec un tel apport en protéines et en calories, le chocolat noir ne peut qu’être un aliment énergétique. Par contre, ce sont les nombreux minéraux et oligoéléments contenus dans le cacao même qui le hissent au rang de super-aliment.

Valeur nutritionnelle

 

Les fèves de cacao contiennent des vitamines A1, B1, C, D, E, du fer et du magnésium sensé amélioré, entre autres, vision, formation osseuse, équilibre nerveux et fertilité.
Pas étonnant que les Aztèques considérassent le cacaoyer comme un arbre de paradis, quand on sait que l’on attribue encore à son fruit des propriétés antioxydants contre le vieillissement, ou anxiolytiques contre le stress et la fatigue.

Constituants du cacao en poudre non sucré pour 100 g51
Composant Quantité
Eau 3 g
Protides 18-22 g
Lipides 25-30 g
Glucides 40 g
Glucides assimilables 11 g
K cal 500
Minéraux 6,5 g
*Calcium 100-120 mg
*Magnésium 400-500 mg
*Potassium 1 500 mg
*Phosphore 650 mg
*Zinc 3,5 mg
*Fer 10–12 mg
Acide Oxalique 470 mg
Théobromine 2 300 mg
Caféine 68 mg
Vitamine B1 0,13 mg
Vitamine B2 0,40 mg
Vitamine B3 2,70 mg
Vitamine B6 0,14 mg
Vitamine B9 0,038 mg

 

 

Conclusion

Pour terminer sous une super note avant le week-end, comme toute bonne chose, il y a de la modération en consommant ce super-aliment. Mon conseil est de manger de temps à autre avec un contenue d’au moins 70% en teneur de cacao biologique plus que possible. Il faut bien porter attention et prendre conscience que la fameuse barre de chocolat dite friandises qui sont le résultant de plusieurs mélanges chimiques n’est peut-être pas la meilleure option pour ce qui est d’une santé optimale. Allez hop, bon dégustation!!!

 

 

Passion Chocolat Geneviève Grandbois, Les Éditions de l’Homme, 2013.

Wikipédia- cacao

Leave a Comment

Related Posts